Influences

photo 1 (1)

LE GOSPEL

Bien que Katy Perry est désormais reconnue en tant qu’icône pop, on a tendance à oublier qu’elle a fait ses débuts en tant que chanteuse gospel. Le Gospel a eu une grande influence sur la jeune Katy. Si les choses avaient fonctionné différemment, elle aurait pu être une star du Gospel plutôt qu’une artiste pop mondiale. Le Gospel était en effet un des rares genre de musique que ses parents autorisaient à la maison lorsqu’elle était jeune. Katy chantait des chansons gospel à la maison et à l’église. C’est devenu une partie importante de sa jeunesse. Le gospel afro-américain, basé sur la musique folk américaine, est marqué par des rythmes forts et des refrains élaborés qui comportent des éléments spirituels, du blues et du jazz. Des artistes comme Yolanda Adams et CeCe Winans, ou des groupes comme The Canton Spirituals ou Virtue étaient tous des artistes signés quand Katy était adolescente. Ces artistes à leur tour, ayant été eux même influencés par des légendes du Gospel comme James Cleveland ou The Edwin Hawkins Singers et par des icônes du Jazz tel que Nancy Wilson et Stevie Wonder. On oubliera pas de citer Mahalia Jackson – connu sous nom de « Reine du Gospel – une autre influence clé sur la carrière de Katy, qui a enregistré près de 30 albums dans sa carrière (la plupart avec Colombia, qui fut par la suite l’un des labels de Katy.) Elle fut notamment un mentor pour Aretha Franklin ou encore Della Reese. Grandir avec ces fortes influences musicales, a permis à Katy de mieux comprendre la musique. Bien que de nombreuses personnes pensent à Katy comme purement une artiste pop, sa capacité à écrire des chansons entrainantes et « catchy » provient de sa longue éducation dans la musique Gospel. Katy a passé de nombreuses années à étudier les différentes écoles de musiques; mais elle a commencé très tôt (13 ans) , à écrire ses chansons pour le marché de la musique Chrétienne. Avec le Gospel, Katy a également été exposée à la musique contemporaine Chrétienne. Ce genre de musique populaire inclue des artistes tel que Avalon, BarlowGirl, Jeremy Camp, Casting Crowns, Steven Curtis Chapman, David Crowder Band, Amy Grant, Natalie Grant, Jars of Clay, MercyMe, Newsboys, Michael W. Smith, Rebecca St. James, Third Day, and TobyMac. Katy fit brièvement de ce mouvement quand elle déménagea  à Nashville et commença à écrire et enregistrer pour son premier album. Quand Katy quitta Nashville pour Los Angeles, son label a eu quelques difficultés à réconcilier son image de chanteuse gospel à celle d’une artiste pop en plein essor. Cependant, Katy n’était pas la première artiste à tenter ce changement radical de genre musical, pour se diriger vers un courant musical dominant. Le Gospel a propulsé Katy dans le monde de la musique et malgré son style actuel, il reste au coeur de sa musique, l’aidant à être l’artiste qu’elle est aujourd’hui.

photo (5)

ALANIS MORISSETTE

Le 13 juin 1995, l’album d’Alanis Morissette « Jagged Little Pill » sorti aux États Unis. Personne n’aurait pu prédire le succès de l’album ou simplement combien d’artistes seraient influencés par les chansons de la canadienne. Ancienne enfant star, Morissette avait déménagé de son Canada natal pour se rendre à L.A pour travailler sur son premier album international, avec Glen Ballard: un des principal producteur américain. Leur collaboration engendra 6 hit singles, dont le tube mondial ‘Ironic’ qui fut également nominé pour un Grammy. L’album a été 16 fois platinum aux États Unis et s’est écoulé à plus de 30 millions de copies. Les thèmes émotionnels des chansons et ses paroles puissantes ont influencé la nouvelle vague d’artiste féminine comme Shakira ou Pink, et l’album reste encore une grande inspiration aujourd’hui. Lorsque Alanis commençait à se faire un nom à travers le monde, Katy débutait à peine ses cours de chants dans sa ville natale, Santa Barbara. Leurs mondes n’auraient pas pu être plus distants.  Pour quelqu’un comme Katy qui a connu une éducation parentale stricte, il n’était pas simple de découvrir de nouveaux artistes.  Katy a vécue une enfance protégée, et est seulement parvenue à écouter QUEEN ou tout ce que ses ami(e)s lui faisaient découvrir en cachette. Le travail d’Alanis Morissette a beaucoup marqué Katy au point qu’elle s’en souvienne encore :  » Et après il y a eu Alanis Morissette. « Jagged Little Pill » était énorme pour moi ! Je me balançais sur la balançoire et m’époumonai en chantant « Ironic« , cela reste l’un des souvenirs les plus marquant de mon enfance. J’étais dans une école chrétienne,  je me suis donc créée quelques ennuis en faisant cela »
Des années plus tard, en essayant de créer une nouvelle chanson à Nashville, Katy réalisa progressivement que la vie d’artiste gospel ne marchait pas pour elle. Bien que son premier album ne c’était vendu qu’a 200 exemplaires, et que sa maison de disque coulait, il y avait encore d’autres producteurs qui croyaient en elle. Un de ces contacts à Nashville lui demanda avec qui elle voudrait travailler pour faire avancer sa carrière. Elle n’en avait aucune idée. Katy est alors retournée dans sa chambre d’hôtel à Nashville et alluma la télé sur une chaîne qu’il lui était normalement interdit de regarder à la maison : « J’ai allumé VH1 et j’ai vu Glen Ballard parlé d’Alanis Morissette. J’ai pensé ‘Tu sais quoi? J’ai envie de travailler avec lui!’ « . Après cela, Katy avait décidé que Ballard était l’homme qu’il lui fallait. Une rencontre fut alors arrangée entre eux et Katy passa une audition. Elle lui a plût et fut invitée  à déménager à Los Angeles afin de travailler sur de nouvelles chansons avec le mentor de son idole. En 2003, Glen donna une interview à « Off the Radar » à propos de sa nouvelle artiste qui à ce stade était connue sous le nom de Katy Hudson. On lui demanda : « Vous avez mentionné votre artiste Katy Hudson, vous parliez de Kate Hudson l’actrice? » Il répondit : « Non, je ne crois pas qu’on confondra Kate Hudson pour Katy Hudson une fois que cette album sera sorti ! ». Lorsqu’il parla de la musique de Katy, Glen la compara à son ancienne protégée, Alanis :  » Vous pouvez la mettre dans la catégorie chanteuse/ compositeur d’Alanis Morissette. Mais je ne pense pas qu’elle restera longtemps dans cette catégorie. Elle est une grande artiste, une chanteuse talentueuse et une personne si complète. On ne fait pas tellement de nouveaux albums, donc je vraiment que celui là soit super. Je travaille surtout sur d’autres choses, mais celui ci c’est un gagnant! » Katy a mûri en tant qu’artiste, mais elle continue d’exprimer son admiration pour Alanis. Elle a déclaré en 2010: « J’ai l’impression qu’il nous manque une Alanis Morissette en 2010. J’aime le fait qu’elle était une voix pour de nombreuses personne qui n’arrivait pas à exprimer leurs sentiments et leurs émotions ».  – Un style que Katy affine depuis qu’elle a éclaté sur la scène.

photo 3 (1)

MADONNA

En 2008, Katy était sur le point d’éclater sur la scène musicale. Son premier single pour Columbia- Ur so Gay- était sur les ondes après son lancement en douceur. Mais le titre et le sujet de la chanson ont rapidement causé des controverses entrainant des problèmes autant pour Katy que pour la maison de disque. Comme Ur so Gay passait beaucoup sur les ondes, il devint un sujet de discussion à travers le monde, surtout pour les militants des droits homosexuels. Katy était alors l’objet de nombreuses  critiques et les accusations d’homophobie grondaient  jusqu’à ce qu’une célèbre avocate militante des droits homosexuels déclara son soutien envers la chanson, alors le vent tourna. Katy était à nouveau sur la bonne voie et c’était surtout grâce à Madonna. En avril 2008, Madonna était à l’émission radio d’AZ KZZP-KRQQ à Phoenix en Arizona avec JohnJay et Rich.  On lui demanda si elle avait une chanson sur son iPod qui n’était pas d’elle. La réponse de Madonna? « Et bien, j’ai une chanson préférée en ce  moment. Elle s’appelle ‘Ur so Gay’ et tu n’aimes même pas les garçons. » Les animateurs n’avaient jamais entendu parler de Katy, donc Madonna a continué son hommage en disant :  » L’avez vous déjà entendue? Vous devez l’écouter! C’est de l’artiste Katy Perry. C’est vraiment bon ! Cherchez la sur iTunes ! » Katy n’en revenait pas ! Madonna avait parlé. De plus, la star mondiale, la Queen de la Pop ne s’arrêta pas là: elle continua de soutenir Katy en nommant son nom sur une des stations radios les plus populaires : KIIS- FM lorsqu’elle fut invitée par Ryan Secreast. Elle insista, disant à Ryan Secreast qu’il « devait écouter la chanson! », et que cette chanson était « hilarante ». Bien évidement, Katy fut choquée:  » C’était seulement un petit commentaire en son nom, mais mais c’était un énorme commentaire dans mon monde! C’était comme un gros bateau quittant le quai et se faisant baptiser au champagne ». Tout le monde parlait du double shout-out de Madonna pour une artiste précédemment méconnue. Avec Madonna de son côté, les gens ont réellement commencé à être attentifs à Katy. Partout où elle se rendait, on lui posait des questions à propos de ces derniers fans. En novembre 2008, Katy était interviewée par ITN news au Royaume Uni à propos de ses liens avec Madonna : « J’étais très nerveuse. Essentiellement toutes les filles ont un poster de Madonna dans leur chambre… Vous allez au lit, Madonna est là. Vous vous réveillez en regardant un poster de Madonna, et tout d’un coup, Madonna connaît votre nom et prénom et vous êtes là genre ‘Merde ! Je ne m’attendais pas à ça!’. Elle m’a clairement fait un très beau compliment au début de ma carrière et peut-être qu’elle ne se souvient pas de qui je suis maintenant. Elle est cool ! Je l’ai rencontré et elle était très menue… Je l’ai imaginé comme un géant toute ma vie! ». Naturellement, à ce stade de sa carrière, Katy n’avait aucune idée du succès qu’elle allait elle même rencontrer après avoir crée hit après hit. A un festival rock, acculé par un interviewer Katy déclara:  » Je n’arrive pas à croire qu’elle m’ai fait un shout-out. C’est une des ces choses…Elle savait vraiment tout et j’étais si impressionnée qu’elle me connaisse moi! Je suis une nouvelle artiste. Je ne suis personne. Je démarre seulement et elle sait ce qu’il se passe et ça, c’est vraiment cool. » A ce stade très jeune de sa carrière, Katy était comme elle l’a dit « personne » et il était en effet très impressionnant de voir que Madonna savait qui elle était. En disant au monde entier que sa chanson préférée était ‘Ur so Gay’, Madonna a ouvert une porte et Katy a sut saisir sa chance. A ce moment là, Katy devait prendre la route pour le Warped Tour, elle déclara que son but ultime était le suivant: « Je veux que ‘Katy Perry’ soit un nom aussi connu que ‘Madonna’. » Lorsqu’elle fit cette déclaration, elle aurait pu avoir une petite idée du fait qu’elle arriverait effectivement à atteindre son but, et ce en 18 mois.

photo (6)

LOLITA

En 1997, lorsque Katy avait 13 ans, une nouvelle version du film « Lolita » sortait, avec en vedette Dominique Swain dans le rôle de la jeune fille nommée Lolita et Jeremy Irons dans celui de Humbert Humbert, un  vieil homme avec lequel Lolita s’implique sexuellement. Basée sur la controversée mais populaire nouvelle deVladimir Nabokov publiée en 1955, l’histoire explore des thèmes tel que la sexualité bourgeonnante des jeunes filles. Katy a également regardé par la suite, la première version du film réalisé par Stanley Kubrick en 1962. Mais c’est le style de l’actrice Dominique Swain dans la version de 1997 qui a vraiment marqué la jeune Katy et qui est resté une inspiration depuis.  Bien que le livre ou les films de Lolita n’étaient bien entendu pas accepté à la maison, vu l’éducation religieuse stricte qu’a subit Katy, la chanteuse a tout de même réussit à le lire et les visionner. Quelques années plus tard, à la sortie de  son album One Of The Boys et de la chanson du même nom, elle déclara avoir « étudié Lolita religieusement », et que c’était l’un de ses livres préférés. Katy aimait en fait tellement ce livre, que la poche de son premier album est une référence directe au film de Kubrick.  » Quand j’étais au shooting pour cette pochette,  j’ai emmené cette photo de Lolita, vous savez celle où elle est étendue sous le porche avec son air de petite chatte très hot américaine, toujours innocente et naïve, mais sachant parfaitement ce qu’elle fait. Lolita est un peu cinglée, je n’ai jamais dis que vous devriez vivre votre vie de cette façon ! Je n’ai jamais dis que vous devriez coucher au même âge que moi. Mais que cela vous plaise ou non, les jeunes filles de 14 ans pensent aux garçons. C’est le moment où on se fait broyer le cœur et où on l’a nos premières relations. Avec de la chance, certaines de mes chansons peuvent les aider à se retrouver où à faire avec cela.  Katy est une fan des deux versions de Lolita, et lorsqu’on le lui avait posé la question, elle avait répondu : « C’est mon film préféré au monde. J’ai cette obsession bizarre avec elle. J’aime le film de Kubrick, mais j’aime aussi l’autre avec Jeremy Irons et Dominique Swain. J’ai été obsédée par ce film depuis des années maintenant.  Je viens juste de recevoir une Gibson Les Paul rose clair et je l’ai appelé Lolita. » Mais sa guitare n’a pas été la seule à recevoir le « traitement Lolita« . Son amour pour Lolita était également apparent aux Grammy Awards 2009. Katy a effectivement admit que certains de ses costumes de scène étaient inspirés de Dominique Swain. Katy décrivit son style comme « un mélange de différentes choses »: « J’ai mon propre style , que j’appelle « Lolita rencontre le vieux Glamour Hollywoodien« . Cependant, la chanteuse eu du mal à expliquer ce qui l’obsédait tant chez Lolita: « Eh bien, c’est juste bizzare. Je veux dire, je suis obsédée par la façon dont elle peut chevaucher la ligne entre être innocente et totalement sexy à la fois. C’est une très belle créature, très fi-fille et douce, et innocente. Mais elle sait exactement ce qu’elle fait, vous savez ? »
Katy trouvait ces thèmes fascinants, parce qu’elle s’identifiait dans ce mélange de sexy et d’innocence : « Je me vois énormément comme ça. Je suis encore douce et une très bonne copine. Je pense que je chevauche un peu la ligne parce que je sais que je suis aussi un peu une tigresse« .

photo (5)

CARMEN MIRANDA

Ne vous êtes vous jamais demandé d’où lui venait les inspirations pour ses costumes de scènes complètement fous et pourquoi ils impliquaient le plus souvent, tellement de fruits ? En 1940, une chanteuse de samba brésilienne dominait Hollywood. Née au Portugal, son nom est Carmen Miranda, et à cette époque elle était une des femmes les mieux payées aux Etats Unis. Elle était la star de beaucoup de films et continua à avoir un succès fulgurant juqu’à sa mort en 1955. Sa signature personnelle comprenait : des chapeaux chargés de fruits, des turbans, des bijoux, et des sandales à plateformes qui rendait son style reconnaissable parmi tous les autres à travers le monde, et a influencé de nombreux stylistes au fil des années. Carmen Miranda est également une héroïne et une très grande influence pour son style et son design de scène. Lorsque Katy arriva à Rio pour le « Rock In Rio » en septembre 2011, elle taquina les photographes désireux de la prendre en photo, en arrivant masquée.  Quel masque avait elle alors choisit ? La légendaire Carmen Miranda complété par un chapeau orné de fruits (PHOTO). Katy traversa ainsi tout l’aéroport, accompagnée de son assistante Tamra qui portait le même masque.  Ce n’était cependant pas la première fois que Katy rendait hommage à Carmen Miranda. La chanteuse avait en effet porté une robe inspirée du style de Carmen, lors des Grammy Awards 2009. La robe avait été dessiné par The Blonds et comportait des fausses bananes, grappes de raisins et fraises. Katy, tout comme son icône, aime les fruits. Ce fut longtemps un thème récurrent de ses performances. Il s’agit d’une fille qui aime les baume à lèvres goût cerise, qui a été photographié portant des bustiers ornés de fraises et un combishort pastèque lors de sa performance au Today Show en 2008. Elle a également émergé d’une banane géante au KIIS FM Jingle Ball la même année. Ensuite il y a également les accessoires: pinces à cheveux fraises, boucles d’oreilles pastèques, bracelets à breloques fruits, et même des gants en sequin banane. Katy doit son costume de banane, porté aux MTV VMA 2008 à la designer Julie Mollo : « Je savais qu’elle aimait les fruits, alors je lui ai donné des fruits.  J’étais inspirée par une banane. Je ne suis ni subtile,ni  gentille ou discrète du tout. » La chanteuse avait également exposé sa passion pour les fruits lors de son Hello Katy Tour : « J’ai ce gars qui crée des scènes pour Madonna qui travaille avec moi sur cette tournée. Je vais y inclure ma passion pour les fruits et les chats ». En effet, ce n’est pas uniquement ses costumes qui furent inspirés par les fruits mais également sa scène de sa première tournée qui était décorée avec des fruits gonflables. « Cela a commencé avec mon obsession pour les années 1940, les breloques cerises pour les bracelets en chaînes, et les motifs de paniers de cerises et fraises sur les robes des femmes. Ensuite mon obsession est devenue vraiment grande lorsque je me suis rendue au Japon et que j’ai vu des bananes dansantes avec des visages dessus! Alors j’ai décidé d’emmener mon obsession au niveau supérieur. C’est fun, c’est kitsch, c’est mignon. Certain sont phallic, d’autres sont espiègles. Je n’ai aucune idée. »  Bien entendu, avec des idées modes aussi fortes, Katy a dit qu’elle aimerait bien développer sa propre une ligne de vêtements basée sur son style étrange de la mode. « Cela me prendrait bien deux années pour mener ce projet à bien. Je ne veux pas faire quelque chose à la va vite. J’aimerai quelque chose comme la ligne de vêtement de Gwen Stefani : L.A.M.B, et ça prend une éternité pour le faire ».  L’esprit de Carmen Miranda a reprit vie grâce au rêve d’une jeune fille nommée Katy qui vient de Santa Barbara.

photo (5)

FREDDIE MERCURY

Une des plus plus jeunes influence de Katy est le dieu du rock Freddie Mercury, chanteur principal du groupe anglais Queen. Freddie est né sous le nom de Farrokh Bulsara à Zanzibar en 1946. Sa famille a déménagé à Londres où Freddie rencontra les membre qui formeront par la suite le groupe. Queen a marqué l’époque des années 1970 avec des hits tel que Bohemian Rapsody et Killer Queen. Ils devenaient un des plus grand groupe des années 1980, étant capable de remplir des stades dans le monde entier. La performance de Freddie au Live Aid en 1985 est devenue une légende. Un artiste flamboyant et ouvertement gay, Freddie est souvent mentionné en tant que plus grand chanteur rock de tous les temps. Il semble être un mauvais choix d’idole pour la jeune Katy, chrétienne à l’abri. Mais sa voix, sa théâtralité et sa flamboyance l’attira et l’influence depuis. La chanteuse a très souvent exprimé son adoration pour Mercury: « Oui! Je suis une grande fan de Mercury ! Je suis fan d’un grand nombre de musique mais il a marqué un tournant dans la musique. Je n’étais pas autoriser à écouter de la musique laïque à la maison quand j’étais enfant, mais il y a eu cette fois quand je traînais chez ma copine. Nous étions en train d’essayer tous nos habits, comme le font souvent les filles et sortient de nul part j’ai entendu les paroles de Killer Queen.  Le temps s’est arrêté. La musique était totalement différente de tout ce que j’avais entendu jusque là. J’aime toujours Freddie Mercury. Il était flamboyant avec une torsion de l’opéra, mais surtout le plus important, il n’en avait rien à foutre ! » A ce moment là, Katy commençait à s’éloigner du Gospel de son enfance pour aller vers des choix plus matures d’adolescent. Lorsqu’elle entendit Killer Queen, tout s’arrêta: « C’était un de ces moments où tout s’arrête, tout devient lent, en slow motion. Les nuages s’en allaient, le soleil commençait à briller et j’étais là genre ‘Je l’ai trouvé! J’ai trouvé le genre d’artiste que je veux être !’ Tout le monde a cette personne qu’on aimerait devenir, ce poster sur le mur: Elvis, Madonna. Pour moi, c’était une chanson nommée Killer Queen. Je voulais être comme Freddie Mercury ». Dans une déclaration à NME, Katy dit  » Freddie Mercury était, et reste, ma plus grande influence. La combinaison de son approche sarcastique d’écriture de chanson et son attitude « J’en ai rien à faire » ont vraiment inspiré ma musique ».  A ce qui aurait du être le 65ème anniversaire de Freddie Mercury, des artistes rocks renommés se sont réunis pour rendre hommage au leader de Queen. Katy s’est joint aux autres artistes et chanta Joyeux Anniversaire à son héro.  En regardant la caméra elle déclara « On t’aime, tu n’es pas vraiment parti. Tu m’as particulièrement inspiré.  Sans toi je ne serais pas en train de faire de la musique ou en train de faire ce que je fais.  Tes paroles m’ont inspiré en tant que jeune fille de 15 ans. J’ai entendu Killer Queen et j’ai voulu être une Killer Queen alors merci beaucoup pour toute ton incroyable musique. L’amour de Katy pour Freddie est apparent pour n’importe lequel de ses fans. Il est l’un des rares artistes dont les chansons sont restées en boucle dans la playlist de Katy à travers les années. En 2009, elle chanta Don’t stop me now et ouvrit les MTV VMA la même année avec We Will Rock You au côté de Joe Perry. « Killer Queen » est fréquemment une partie de sa parure musicale. Katy a toujours laissé entendre au monde à combien elle admire Freddie Mercury. En 2011, elle s’est même déguisé en Freddie dans le but de collecter de l’argent pour l’association de charité de la star. Les photos de Katy en Freddie ont fait le tour du monde. La chanteuse faisait la promotion de la campagne « Freddie for a day », qui collecte de l’argent pour l’association The Mercury Phoenix Trust, pour les gens souffrant du SIDA.



Les articles les plus populaires Au cours des 30 derniers jours
Partagés